Innovation: Stockage de la neige inter-saison

Aller en bas

Innovation: Stockage de la neige inter-saison

Message par jonathan05 le Jeu 22 Oct 2009 - 11:35

Si si c'est possible, jugez plutôt:



Ceci se trouve en France dans la station de Prémanon dans le Jura.
Tout a commencé en novembre 2008, lors de l'assemblée générale du Comité du Massif Jurassien à Mijoux. En marge des débats, Alain Methiaz, le président de la Fédération française de ski (FFS) et son directeur technique national, Fabien Saguez, confient à Nicolas Michaud une tâche très spéciale. Sa mission, s'il l'accepte, consistera à tenter de conserver un stock de plusieurs milliers de mètres cube de neige d'une saison à l'autre. Une expérience jusque-là totalement inédite en France. «Bessans était initialement sur les rangs mais s'est désisté et finalement, il ne restait plus que nous» raconte le directeur sportif lamourantin des équipes de France de saut et combiné. Prémanon et le site des Tuffes sont illico réquisitionnés pour cette première nationale. «L'AG de Mijoux avait lieu un samedi. Le lundi qui suivait, on abattait les arbres pour faire de la place et le mardi on faisait venir un bulldozer pour créer la plate-forme destinée à accueillir le stock de neige».

La matière première était fournie en janvier 2009 sous la forme de 7000m3 de neige artificielle fournis par les canons du Centre national de ski nordique (CNSM). «On a ensuite attendu la fin avril et les premières vraies chaleurs pour mettre en place le dispositif de conservation proprement dit» rappelle Nicolas Michaud.

Le procédé en question repose sur un savant dosage d'écorce grossière et copeaux de bois censé protéger le stock d'«or blanc» de toute attaque extérieure. «On a opté pour 5 cm d'écorce grossière recouverts de copeaux de bois pour absorber l'eau tout en laissant passer l'air».

Et ça marche! En juillet, après un mois de test sous les températures estivales, l'imposante masse stockée en haut des Tuffes est restée quasiment intacte. «Là, on a su que c'était bon et que la technique choisie était la bonne. Il y a environ 20% de perte et tout dépend en fait de l'épaisseur de copeaux utilisée: plus elle est importante, moins il y a de perte».

Cette semaine, avec l'apparition des premiers frimas, la décision est prise de puiser dans le stock entreposé depuis plus de huit mois pour enneiger une portion d'1,5km sur la piste de ski-roues des Tuffes et permettre aux différentes équipes de France de nordique de poursuivre leur préparation dans les meilleures conditions. «Elle est blanche et parfaitement conservée! assure Nicolas Michaud enthousiaste. C'est vraiment une expérience à renouveler d'autant que les copeaux dont on s'est servi sont réutilisables».

Se pose maintenant le problème de la mise en œuvre. L'enneigement d'un anneau de 1,5km aux Tuffes a nécessité deux journées de labeur intensif menées exclusivement par les entraîneurs des différentes disciplines nordiques représentées au CNSM. «Pour utiliser l'ensemble du stock, je suis sûr que cela demandera deux semaines de travail, prévient Nicolas Michaud. On s'en est chargé cette semaine avec les coaches parce qu'on voulait aller au bout du truc mais avec nos emplois du temps, on va vite avoir autre chose à faire. Il va donc falloir résoudre ce problème d'autant que c'est une tâche qui exige une main-d'œuvre relativement qualifiée».
avatar
jonathan05

Nombre de messages : 204
Localisation : grenoble et hautes-alpes
Date d'inscription : 30/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum